Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 00:22

Bonsoir les Amis,

Nous sommes actuellement dans les papiers jusqu’au cou , nous recevons la banque alimentaire ce samedi, les découvertes se multiplient , des voiturettes à prix réduit, l’équipe 1 se fait connaitre.

Equipe 1

Il est toujours difficile de savoir précisément ce qui nous a amené un jour à vouloir découvrir ce passe-temps ingrat qui consiste à expédier avec force et précision une petite balle blanche à l’aide d’un manche et d’une lame en forme de galet dans un trou.

En revanche, il est des circonstances ou des rencontres qui peuvent définitivement ancrer la passion pour ce sport dans vos gênes. L’expérience vécue le week-end dernier sur le parcours des Templiers près de Beauvais comptera sans doute parmi celles qui marqueront ma jeune carrière de capitaine.

11 clubs des hauts de France et 12 clubs normands se sont disputés sur 2 jours l’accession à la 4ème division nationale. Seule les 5 premières équipes pouvaient prétendre à la montée, et au vu des 236 joueurs présent sur les feuilles de match, ayant une moyenne d’index autour de 6, nous n’avions pas vraiment de chance pour parvenir à un résultat. Malgré tout, Mannevillette avait chèrement acquis sa qualification à l’Amirauté et nous avons fièrement relevé le défi.

Nous sommes arrivés à 3 avec Laurent Roy et Jan Jaroszynski le vendredi soir aux alentours de 18h15. Pendant que Jan et Laurent ont pu reconnaitre les 7 premiers trous, je me suis joins aux autres capitaines pour la réunion d’avant match avec les 3 arbitres fédéraux. Valenciennes, Arras, Dunkerque, Belle Dune, Omaha Beach, Foret Verte pour ne citer que les principaux clubs et puis GEM, probablement inconnu de tous…

Le lendemain matin Alex Milet, Michael Hauchecorne et Laurent Maillard nous ont rejoints pour compléter l’équipe. Petit débrief interne, consignes d’usage pour relayer les consignes des arbitres et premières impressions sur le golf : « Le parcours est jouable. Les fairways sont larges, il y a des plans d’eau mais il n’y a pas trop d’arbres pour arrêter nos balles. Les greens sont plutôt vastes et devraient faciliter le jeu en régulation ». Voilà pour les impressions au départ avec le carnet de parcours en poche. La réalité, comme souvent, a quelque peu modifié nos appréciations en fin de journée.

Les greens ont été tondus la veille au soir, retondus le matin et roulés. Ils sont tous vallonnés ou bien étagés en plateau ce qui rend le putting très périlleux et ne garantit en rien le pars même lorsqu’on arrive à jouer en régulation. Sur le par 3 du trou N°3, le green est une ile, située à 165 m des boules blanches. Trop court, c’est dans l’eau, trop long, même punition… Les bunkers sont nombreux, soit à portée de drive, soit autour des zones d’approche, donc quasiment impossible de jouer le parcours sans « aller à la plage » à 5 ou 6 reprises pour les plus chanceux. Les roughs, bien que piégeux, ne sont pas les plus denses que nous ayons connus. Quelques pars 4 à plus de 400 m, 2 autres pars 3 à plus de 180 m. Le parcours est finalement très taquin, mais on y prend goût !

L’homme du match aura cette fois été Alex, qui joue 83 le samedi et 80 le dimanche sur un par 71 ou nombreux joueurs à 1 chiffre d’index ont fait plus de 95 coups. Pour ma part, je suis assez fier d’avoir dominé mes deux partenaires du dimanche en jouant 90 coups, pendant que Dunkerque 8,5 a joué 92 et Saint Quentin 8,8 a joué 95.

Cela dit avec certains joueurs, aux portes du monde professionnel, qui attrapent les greens en 1 à 330 mètre, ou bien qui jouent à 50 m avec une précision d’horloger suisse, nous étions assez peu armés pour rivaliser sérieusement.

Le résultat final ne souffre aucune contestation, nous terminons bon derniers, mais une expérience comme celle-ci forge les esprits. J’ai été ravi pour ma part de côtoyer et de voir jouer ou même s’entrainer, des joueurs de ce niveau. Je reste très fier de toute l’équipe qui a joué avec beaucoup d’envie et d’abnégation.

Nous devrons repasser par la qualification, l’année prochaine pour aller jouer les promotions quelque part entre la Manche et le Pas de Calais, mais nous avons les joueurs motivés pour cela.

Le joueur qui a rendu la meilleure carte sur ces 2 jours vient d’Arras, il a joué 71 (dans le par) et surtout… il n’a que 15 ans… L’avenir appartient probablement aux joueurs qui commencent plus tôt !                                                                      

                                                                                                                             Chris WOOD

Résultats :

 

index

Samedi

Dimanche

Alexandre Milet

7,2

83

80

Jan Jaroszynski

11,2

90

93

Christophe Dupoirier

14,8

95

90

Laurent Maillard

13,5

97

101

Laurent ROY

13,8

100

99

Michael Hauchecorne

14,2

105

107

 

 

Banque Alimentaire

Finalement nous serons plus de 20 a y participer, c’est vraiment très difficile d’organiser ce type de journée, mais enfin nous allons réussir, j’en suit certain.

L’association Progresse

Nous avons ces derniers temps fait des choix qui vont faire progresser notre association, un nouveau pro, l’achat de parts à la SCI qui est propriétaire du terrain .

Ces 2 choses auront  rapidement des retombées positives pour l’association.

Mais par contre c’est un vrai boulot de secrétariat, un grand merci à Roger, qui gère ça de façon remarquable .

Voiturettes

Un adhérent se propose de gérer une carte de 10 locations de voiturettes sur champ de bataille, si vous êtes intéressé pour jouer avec une voiturette contactez moi au 06.60.89.85.83

Des découvertes

La saisons des découverte en groupe à repris, elle commencera le jeudi 18 Mai avec un groupe d’EXXON.

Bon golf

Cordialement

Patrick

Partager cet article

Repost 0
Published by Golf Evasion Mannevillette

Articles Récents